Policier Chance Kitsa Idi Assan, la mort d’un héro à Goma

Sharing is caring!

La ville de Goma loue les mérites de Chance Kitsa Idi Assan, un policier exceptionnel, tué par des bandits armés qui tentaient de dévaliser une agence de mobile-banking dans le quartier Kasika. Le caporal Chance Kitsa, alias Idi Assan, est mort dans l’exercice de ses fonctions après avoir sauvé la vie du propriétaire de l’agence.

Le film de l’événement

Samedi 3 juin, fin d’après-midi. Cinq bandits armés attaquent une maison de service de mobile-banking dans la ville de Goma. Trois assaillants pénètrent dans l’agence, tandis que les deux autres restent dehors et tirent en l’air pour tenir la population à distance. Le policier Kitsa est à son poste à 20 mètres. Vite, il vole au secours d’une personne touchée par une balle. Chance Kitsa Idi Assan tire et réussit à tuer trois des assaillants. Un quatrième malheureusement touche le vaillant policier qui tombe. Ce bandit sera tué par la population en colère, témoin de la bravoure du policier. Le cinquième parvient à s’enfuir.

Idi Assan le policier est alors transporté d’urgence à l’hôpital, mais il ne survivra pas. Le propriétaire de l’agence, lui, aura la vie sauve. Sans peur face au péril, caporal Chance Kitsa, alias Idi Assan, a donné sa vie pour protéger l’agence et son propriétaire. La mort d’un héro que les habitants de Goma n’oublieront jamais.

Sa mort, tout un message

Quelques minutes après les faits, les réseaux sociaux s’enflamment et partagent les images de bravoure du policier. À Goma, les relations entre policiers et civils ont rarement été bonnes. Mais l’acte d’Idi Assan a changé la perception de la population en quelques minutes seulement. C’est une ville de Goma désormais unie qui s’est levée comme un seul homme pour rendre hommage à ce brave agent de l’ordre.

Les blogueurs et influenceurs de Goma ont décidé de lancer une campagne de sensibilisation pour venir en aide à sa famille, mais aussi pour immortaliser sa grandeur d’âme. Les notables du Nord-Kivu, plaident pour que le président de la République élève Idi Assan au grade de capitaine à titre posthume. Déjà lundi, lors du défilé hebdomadaire, le général Vital Awashango, numéro 1 de la police du Nord-Kivu, a honoré ce policier et promis de le décorer pour sa bravoure en l’élevant à un rang plus élevé au nom du commissaire général de la Police nationale congolaise.

 

Sa mort devrait inspirer d’autres policiers et agents de sécurité et leur rappeler leur mission : celle de protéger la population et ses biens. C’est également un message aux habitants de Goma, qui devraient faire confiance aux hommes en uniformes. La photo de Idi Assan est sur les profils des réseaux sociaux de milliers de Congolais, même au delà de Goma. Le héros a été enterré mercredi 7 juin 2017.

Apparu aussi sur Habari RDC

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*