Idjwi, une merveille au cœur du lac Kivu en République démocratique du Congo

Article : Idjwi, une merveille au cœur du lac Kivu en République démocratique du Congo
Étiquettes
28 août 2017

Idjwi, une merveille au cœur du lac Kivu en République démocratique du Congo

Idjwi est une île surplombant le cœur du lac Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Bien qu’étant à cheval entre les villes de Goma et Bukavu, l’île Idjwi a des particularités qui font d’elle un endroit spécial au pays de Lumumba. Dans ce billet, je vous partage quelques aspects qui ont retenu mon attention lors de mon voyage sur cette île.

ile-idjwi-voyage
Vue panoramique d’une partie de l’ile d’Idjwi

Par Jean-Fraterne Ruyange

Idjwi n’est pas qu’une bande de terre dans le lac Kivu

Contrairement à ce que pense plus d’un, l’île d’Idjwi c’est tout un monde, d’ailleurs, bien plus qu’un monde, c’est un petit bout de paradis. Avec une superficie de 285 km2, elle est la plus grande île de la RDC et deuxième d’Afrique. Oui, je dis bien deuxième d’Afrique, juste après le Madagascar.

Avec une population estimée à plus de 326 000 habitants, selon les estimations de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), Idjwi est principalement habitée par deux communautés ethniques (Les Havus à plus de 95% et les Pygmées).

Vivant principalement de la pêche et de la culture, la population d’Idjwi n’a jamais connu de guerre ni de conflit important. Ci-gît les noumènes comme tribalisme, peuple majoritaire ou encore peuple minoritaire. La cohabitation pacifique fait place à la complémentarité en étouffant de la sorte toute inimitié possible.

La vie dans la nature ou la vie avec la nature ?

Quand je suis arrivé à Idjwi, c’est son paysage qui m’a charmé à premier vue. Des montagnes qui s’élèvent dans la profondeur du lac, des petits îlots garnissant la grande île s’escortent donnant l’air des forêts flottant sur l’eau, les chants des oiseaux, et tant d’autres merveilles, dont le sourire des insulaires, voilà comment Idjwi m’a accueilli.

Le revers de ce charme apparent ce sont les variétés innombrables d’insectes vivant sur l’île. Je ne voudrais pas que les écologistes me comprennent mal, mais, en vérité, c’est un vrai calvaire de vivre en compagnie d’insectes présentent presque partout – ou, disons mieux, dans tout.- Que ce soit sur le lit, dans les habits que l’on porte, voire même dans la nourriture ainsi que dans l’eau. S’il y a quelque chose qui puisse donner la mort rapidement à Idjwi ce sont ces insectes. Sur cette île, l’obligation de cohabiter avec la nature est naturelle.

Le décalage entre ce qui et ce qui serait

Vivre de la pêche et de la culture c’est bien. Mais au 21ème siècle, cela représente-t-il quelque chose du point de vue économique ? A mon avis : Pas vraiment. La population d’Idjwi est faite des personnes au cœur atteint par le dénuement de la générosité démesurée. Le seul instinct dont elles disposent est celui de survie.

D’où le partage s’avère être la règle. Cela fait qu’ils ne voient pas les potentialités dont ils disposent pour faire de l’île un eldorado touristique et améliorer leur mode de vie. Les richesses, la fortune, les artifices,… tout cela n’a aucune importance. Seule la famille compte, malheureusement, en préjudice à l’économie.

L’île d’Idjwi demeure un terrain inexploité dans bien des domaines, donc propice au développement de nombre d’affaires. Les investisseurs n’ont donc pas d’excuses pour ne pas y investir suite à l’instabilité politique et l’insécurité, voici un endroit à l’abri de cela.

Le coté mystérieux de l’ile d’Idjwi

D’aucuns soutiennent que l’absence de la guerre à Idjwi serait justifiée par le coté mystique dont cette île est réputée. Je n’ai vraiment rien vécu de spécial de ce point de vue à Idjwi. Cependant, je n’ai pas été moins surpris d’être témoin d’un homme qui confie la garde de son champ des cannes à sucres aux serpents. Lui, il n’a nul besoin des épouvantails car ceux-ci font fuir les oiseaux et non les hommes.

Est-ce pour autant qu’il faut dire que la générosité et l’inexistence des conflits à Idjwi est à réduire à la peur liée aux pratiques mystiques ?

Partagez

Commentaires

Kakel
Répondre

Merci pour ce bel article qui me.donne l'envie de visiter cette île de notre pays...

sergens bashonga
Répondre

bonjour,nous organisons une activité à cette occasions pour vous permettre de venir vivre maintenant cette réalité. pendant « la semaine touristique Matumaini » pour promouvoir l’échange culturel et faire découvrir au monde cette Perle du Lac Kivu, cet Oasis de Paix a l’EST de la RD Congo qui n’est rien autre que l’Ile d ‘Idjwi avec son authenticité culturelle basée sur plusieurs mystères ancestraux d’une population vivant sur le Lac Kivu.
Cette activité est ainsi appelée suite à l’histoire même à la genèse du peuplement de l’Ile d’Idjwi. C’est une triste réalité qu’ont vécue les femmes de la région riveraine autour du Lac Kivu notamment du Bushi, du Rwanda et de Kalehe. Les filles enceintes avant leur mariage étaient jetées comme châtiment sur l’Ile en plein cœur du lac Kivu et c’est ainsi qu’elles criaient au secours dans l’espoir que des hommes venant des régions voisines a la recherche des gibiers et des poissons leur viennent au secours, d’ou le nom d’Idjwi qui signifie « SAUTI » ou crie.
Par cette semaine touristique, nous voulons faire entendre encore une fois cette voix d’espérance basée sur le Tourisme culturel pour Booster l’Economie et le Développement de l’Archipel d’Idjwi d’ou l’appellation de la semaine Touristique
« matumaini » qui signifie Espoir.
La semaine touristique « Matumaini » sera une occasion particulière pour la population mondiale à découvrir l’une des grandes iles d’Afrique et à vivre sa réalité et son histoire ancestrale. Cette activité commencera le 27 Septembre 2019 à l’occasion de la célébration de la journée internationale du tourisme jusqu’au 5 octobre en passant par le 1er Octobre qui est la célébration de la Journée Internationale du café, étant aussi une de particularité potentielle d’Idjwi.
Une nouvelle opportunité pour les entreprises et les organisations de découvrir une société qui a été épargnée par les affres de la guerre, un milieu propice pour l’investissement.
La semaine touristique sera aussi caractérisée par plusieurs activités, diversifiées dans plusieurs domaines avec des objectifs divers basés sur le bref aperçu de l’histoire ancestrale de l’ile d'Idjwi :
Sportives(course a pirogue, natation, athletisme, cyclisme
Art plastique de l’ile d’Idjwi, les scénettes et films, des comptes ainsi que des bandes dessinées qui relatent l’histoire de la population de l’Ile d’Idjwi
Tout ceci couples au foire d’expositions des produits bios des différentes coopératives agro pastorales avec visites des certaines chaines de production jusque dans les plantations, fermes et niches d’apiculteurs de l’Ile d’Idjwi.
1b.Cet évenement s’articulera sur 9 grandes activités à savoir :
- Les conférence-débats sur « le Tourisme une opportunité d’échange de culture » et d’économie bien sûr avec la thématique qui sera choisie sur le plan international ainsi que des scénettes sur la sensibilisation sur les mesures de prévention contre la Maladie a Virus d’Ebola.

- Des présentations théâtrales seront faites sur l’histoire ancestrale de l’île d’Idjwi.

- Le dense folklorique autour du feu ;

- Les activités sportives seront au rendez-vous au courant de la même semaine touristique d’Idjwi qui va mettre en compétition les athlètes venant de plusieurs régions du monde. S’agira de plusieurs disciplines dont le cyclisme, marathon, courses aux pirogues, nage.

- Une sortie de taurification suivi de dégustation du café d’Idjwi sera organisée dans le 1 er Octobre dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale du café.

- Une série de prestations artistiques musicales dans l’objectif d’échange culturel sera au centre de chaque soirée et la projection des films ainsi que d’expositions photos documentées d’Idjwi.

- Une soirée de gala sanctionnera cette activité
- Une série de randonnées sur le lac Kivu sera au rendez-vous
- Foire Touristique
2. OBJECTIF

a. GLOBAL
La semaine touristique « Matumaini » a pour objectif global, favoriser la promotion et/ou l’échange culturel entre les peuples (sans distinction aucune de race, de tribu, de sexe,…) et mettre en place un espace de rencontre, de partage et de divertissement entre les peuples.
b. OBJECTIFS SPECIFIQUES
- Lancer officiellement la semaine touristique « Matumaini » sur l’île d’idjwi.
- Créer une collaboration entre les intervenants touristiques notamment OMT, ONT, FAO, ICCN, UNESCO, UICN, ICCN. WWF (World Wild Fund)
- Promouvoir les potentiels Touristique culturel et sportif sur l’île d’Idjwi.
- Promouvoir les produits bios agro pastoraux de l’Ile d’Idjwi reconnus pour leur meilleure qualité
- Accorder le prix d’encouragement aux intervenants l’ayant mérité
- Inciter la culture du tourisme à la population locale et régionale.

3. RESULTAT ATTENDUS
- La forte médiatisation du lancement officiel de la semaine touristique est observée.
- L’implication directe des entreprises et des organisations Locales, Régionales et Internationales dans la semaine touristique « Matumaini » sur l’île d’idjwi est effective.
- La participation massive de la population locale, régionale et internationale dans les activités de la semaine touristique « Matumaini » est renforcée
- L’échange culturel et sportif des peuples sur l’île d’idjwi sont assurés
- L’offre d’espaces de publicité et de marketing des entreprises qui s’impliquent dans l’activité de la semaine touristique « Matumaini » sur l’île d’idjwi est assurée
- Le prix d’encouragement aux intervenants ayant mérité est décerné
- Plus de 1000 personnes bénéficiaires et indirectes sont sensibilisées de l’activité

4. Qui sommes-nous ?
Ci dessous la description sommaires des organisations Locales, membres d’Idjwi Écotourisme qui font parties prenantes de l’Organisation de l’activité semaine touristique.

rempartcongolais
Répondre

Merci beaucoup Serge, je viens de parcourir le projet c'est très intéressant. je vais t'écrire par mail pour que nous puissions développer là dessus.

amos kus
Répondre

je suis heureux de ce commentaire sur cette île importante qui fait la fierté de mon pays, suis heureux car après plusieurs auditions je viens voir en live cette merveille de la nature en quittant kin pour bukavu via goma en aller et retour il ya moins d'une semaine.

Thierry Moleka
Répondre

Moi personnellement la seule exploitation ce sera le tourisme en faite josqui et les hôtels