Le coronavirus ou la résurrection de l’instinct bestial de l’homme

Article : Le coronavirus ou la résurrection de l’instinct bestial de l’homme
25 mars 2020

Le coronavirus ou la résurrection de l’instinct bestial de l’homme

Déjà plusieurs blogueurs et autres influenceurs ont évoqué les problématiques liées au coronavirus. C’est même la question d’actualité sur tous les médias à travers le monde. Sur Twitter, le hashtag #Covid19 enregistre au moins 4 tweets par seconde. Je n’ai rien donc à vous apprendre sur ce qui se dit, ce que nous voyons et ce que nous connaissons tous.

En ce qui me concerne, je n’arrête pas d’observer ce qui se passe dans le monde suite à cette pandémie. J’ai comme l’impression que la planète nous oblige à nous replier dans nos chambres pour méditer sur tout le mal que nous lui avons fait. Le coronavirus a fait basculer nos mœurs, us et coutumes en un claquement des doigts. Éternuer est passé de « à ta santé » à « va te faire foutre », sans même qu’on ne s’en rende compte.

Le repli sur soi

Ce qui est d’autant plus inquiétant et intriguant c’est ce repli sur soi quasi-automatique, surtout des pays européens, pourtant en Union. Chacun ferme sa frontière aux autres pour ne pas s’exposer. On refuse de vendre et d’exporter des kits de survie, bientôt, il ne faudra plus exporter de la bouffer… Est-ce juste une première étape ? La suite sera-t-elle de se replier sur région, puis sa ville, en suite son quartier, sa famille pour finir par le chacun pour soi ? L’instinct bestial de l’homme réapparait très facilement quand on le titille un peu. Nous ne sommes pas aussi bons que nous pouvons le croire.

Tu as le coronavirus, j’ai le coronavirus mais on ferme les frontières : « Que chacun garde son coronavirus ». Ce Covid-19 se moque et crache sur notre humanité.

La théorie du complot ?

Perso, je ne suis pas trop fan de la théorie du complot. Je doute même que les gens soient aussi forts en montage des complots : un virus qui se transmet plus facilement par des enfants sans les rendre malades, qui tue plus facilement les personnes âgées, malades ou handicapées en épargnant généralement les jeunes et les personnes en bonne santé… ça fait quand-même un virus très sélectif et intelligent, hein !

Une Afrique éternellement infantile ?

En Africain responsable et respectueux de mes valeurs et racines, j’ai honte de le dire mais l’Afrique n’est pas encore prête à vivre dans ce monde. Nous ne suivons ni le rythme, ni la cadence de la Terre. Nous sommes tellement en retard sur l’histoire et l’avenir.

Et d’ailleurs, nous faisons face à cette crise en l’absence totale des protocoles en cas de telles crises. Le plus curieux dans tout ça est que l’Afrique et les épidémies, c’est une histoire d’amour qui ne date pas de la pluie dernière. Malheureusement, à chaque fois, nous sommes totalement démunis.

Que cette pandémie soit pour les dirigeants africains une source d’inspiration, un catalyseur de l’éveil de la conscience tactique. La politique est l’art de prévoir, pas de diriger. Il ne suffit pas de parler français et porter une cravate, comme on nous le fait croire dans mon pays la RDC, pour être politicien. Un homme politique est un gestionnaire de l’inconnu.

Partagez

Commentaires

Lebon Kasamira
Répondre

"un virus qui se transmet plus facilement par des enfants sans les rendre malades, qui tue plus facilement les personnes âgées, malades ou handicapées en épargnant généralement les jeunes et les personnes en bonne santé… ça fait quand-même un virus très sélectif et intelligent, hein !", un complot taillé sur mesure, tout fait et indiscutable.
Tu sais quoi ? Ça me rappelle aux humanités. Souvent, quand mes collègues et moi demandions à l'enseignant, par exemple : pourquoi toujours π = 3,14 ou 22/7 et non pas 3 (par défaut) ou 4 (par excès) ?
Il nous répondait toujours, les physiciens en connivence [complot] avec les chimistes, mathématiciens,... ont déjà calculé...

----------------------------------------------------

Je pense cela s'explique par le fait que les personnes plus âgées, leur état humintaire est faible, et c'est facile pour eux d'attraper le virus (covid19)..

rempartcongolais
Répondre

Haha, cher Lebon là tu donnes une extension encore plus large au mot complot

Chris kika
Répondre

Je reste vraiment impressioné par la qualité extraordinaire de ta plune, je suis trop fier, l'article est trop cours mais son continue est tellement large, tu dit vraiment ce qui est bon à attendre,cet article est un éveil de conscience pour nous africains et nos dirigeant à cette période où le monde tourne à l'envers ! Courage et ravis de vous lire prochainement encore mon frère

rempartcongolais
Répondre

Ces mots me vont droit au cœur cher ami. Ravi de t'avoir parmi mes lecteurs les plus fidèles.

Mawulolo
Répondre

Totalement et parfaitement d'accord avec toi...
Avec le peu de mots que je connais en lingala, je te dis "Matondo mingui mobali"

rempartcongolais
Répondre

Merci mingi ndeko!